Loading...

L’opéra du XIX° siècle ou la défaite des femmes ? (La Traviata, Verdi, 1853)
Opéra

La Traviata de Verdi est la triste histoire d’une femme de petite vertu pourvue d’une grande âme. Violetta se sacrifie pour apparaître vertueuse aux yeux de Germont, le père de son amant, qui représente les valeurs bourgeoises, elle tente d'accéder au monde des maîtres mais, en même temps, elle est traversée par le sentiment de son indignité, lucide sur son aliénation ; elle semble dire l'impossibilité d'échapper à la fatalité sociale quand elle se conjugue avec une fatalité intérieure. Verdi et son librettiste présentent une magistrale analyse de cette triade fondamentale - le plaisir, la passion et l'amour - et dévoilent toute la cruauté de la condition féminine à l’époque que Léon Daudet appela « le stupide XIX° siècle ».

Merci de vous identifier afin de vous inscrire à cette conférence.

Retour au calendrier Connexion

Informations

Date : 02-04-2020 17h00


Durée : 1h

Conférencier :

Elisabeth RALLO DITCHE

Ils soutiennent l’UVTD