Loading...

Les estampes japonaises 4 (portraits et scènes de genre)
Histoire de l’Art

Merci de vous identifier afin d'accéder à la vidéo.

Connexion

Cette saison je vous propose de découvrir l’art japonais au travers d’une de ses expressions les plus connues, l’estampe. En quatre conférences, nous nous intéresserons à son histoire, sa technique, ses maîtres et les principaux thèmes de représentations.

La dernière conférence sera l’occasion de faire le point sur d’autres dessinateurs célèbres des XVIIIe et XIXe siècles et d’autres sujets d’études, du portrait d’acteurs aux estampes shunga, des parodies aux « belles femmes »

Informations

Durée : 1h

Conférencier :

Charlotte LEJEUNE

Conférences à découvrir également

Histoire de l’Art
Le sanctuaire guérisseur d'Epidaure

Pour comprendre l’Art Grec, notre conscience esthétique moderne doit le considérer comme un art vivant.  ...

Histoire de l’Art
Le modèle noir exposition du musée d’Orsay

En adoptant une approche multidisciplinaire, entre histoire de l'art et histoire des idées, cette exposition se penche sur des problématiques esthétiques, politiques, sociales et raciales ainsi que ...

Histoire de l’Art
Renaissance française de François Ier à Henri II

Les règnes de François Ier et Henri II constituent un moment d’effervescence culturelle significatif  au cours duquel on assiste à l’éveil des arts en France. Rabelais, Ronsard, Du Bellay en ...

Histoire de l’Art
L'Eros Grec : Amour et Sexualité en Grèce Antique

Pour comprendre l’Art Grec, notre conscience esthétique moderne doit le considérer comme un art vivant.Un Art intimement lié au pays où il a pris naissance, à son histoire, à ses ...

Histoire de l’Art
Notre Dame : Les Mays

« Je vous propose de revenir sur la commande exceptionnelle des grands Mays de Notre Dame de Paris. Chaque année entre 1630 et 1707, au mois de mai, la corporation des orfèvres parisiens offrait un ...

Histoire de l’Art
Notre Dame : La restauration d’Eugène Viollet le Duc

Après le passage des Révolutionnaires, Notre Dame n’est plus que l’ombre d’elle même,  sculptures bûchées, abimées, détruites, toiture éventrée… Pendant longtemps, jusqu’en 1830, ...

Ils soutiennent l’UVTD